Motu proprio « Ecclesiae unitatem »

Posté par religieux le 13 juillet 2009

La publication du Motu proprio Ecclesiae unitatem le 8 juillet 2009 constitue une nouvelle étape dans le dialogue avec la Fraternité Saint-Pie-X, dialogue que Benoît XVI a souhaité en janvier 2009 en levant l’excommunication de quatre évêques ordonnés par Mgr Marcel Lefebvre. En plaçant la commission pontificale Ecclesia Dei, en charge de ce dossier, sous la responsabilité du préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le pape entend régler les problèmes « de nature essentiellement doctrinale » avant toute réintégration des évêques.

Conformément à ce qu’il avait annoncé dans sa lettre aux évêques du monde entier diffusée le 12 mars 2009, Benoît XVI a publié ce document ‘de sa propre initiative’ pour « faire preuve d’une sollicitude paternelle envers la Fraternité Saint-Pie-X afin qu’elle retrouve la pleine communion avec l’Église ».
« Précisément parce que les problèmes qui doivent maintenant être traités avec la Fraternité sont de nature essentiellement doctrinale, j’ai décidé – 21 ans après le Motu proprio Ecclesia Dei, et conformément à ce que je comptais faire – de revoir la structure de la commission Ecclesia Dei, en la reliant de manière étroite avec la Congrégation pour la doctrine de la foi », a annoncé le pape.

Ordinations sacerdotales illégitimes

Le texte précise la nouvelle configuration de la Commission pontificale ‘Ecclesia Dei’. Ainsi « le président de la commission est le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi » et « il incombera au président, aidé par le secrétaire, de soumettre les cas et les questions à caractère doctrinal à l’étude et au discernement des instances ordinaires de la Congrégation pour la doctrine de la foi, mais aussi d’en soumettre les résultats aux jugements supérieurs du souverain pontife ».

Tant que les questions doctrinales « ne seront pas éclaircies, la Fraternité n’a pas de statut canonique dans l’Église et ses ministres ne peuvent exercer aucun ministère de manière légitime », a en outre précisé le pape. Le 17 juin dernier, le Saint-Siège avait déjà rappelé que les ordinations sacerdotales célébrées au sein de la Fraternité Saint-Pie-X devaient « encore » être considérées comme « illégitimes ».

S’il revient largement sur les rapports avec la Fraternité Saint-Pie-X, le Motu proprio Ecclesiae unitatem n’évoque pas le sort des autres instituts qui dépendent de la commission Ecclesia Dei, telles que la Fraternité Saint-Pierre, l’Institut du Bon Pasteur ou encore la fraternité brésilienne Saint-Jean-Marie-Vianney, du diocèse de Campos.

Peu avant la publication du Motu proprio, le bureau de presse du Saint-Siège avait annoncé que le cardinal William Joseph Levada, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, prenait la place du cardinal Dario Castrillon Hoyos, « arrivé au terme de son service comme président de la commission pontificale Ecclesia Dei ».

http://la-boutique-des-chretiens.com/

Publié dans ENCYCLIQUE DU PAPE, PAPE BENOIT XVI | Commentaires fermés

Caritas in veritate

Posté par religieux le 13 juillet 2009

Longtemps annoncée, puis reportée, la publication de la troisième encyclique de Benoît XVI est un événement majeur. Après Rerum novarum de Léon XIII, Populorum in progressio de Paul VI et Centisimus annus de Jean-Paul II, Caritas in veritate s’inscrit dans la tradition de la doctrine sociale de l’Église.

Pour parler de ce document audacieux :

Philippe Chalmin, économiste

Jean-Marie Andrès, vice-président des AFC

Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la CEF

Revoir l’émission sur le site de KTO.

Diffusé le 07/07/2009 / durée 52 min.

Publié dans ENCYCLIQUE DU PAPE | Commentaires fermés

L’encyclique « Caritas in veritate »

Posté par religieux le 13 juillet 2009

« La charité dans la vérité est la grande force propulsive qui conduit au vrai développement ». C’est par ces paroles que Benoît XVI a présenté l’encyclique « Caritas in veritate » à tous les pèlerins et fidèles rassemblés dans la Salle Paul VI pour l’audience générale. Dans sa catéchèse le pape a rappelé que le texte, écrit dans le sillage de la « Populorum progressio » de Paul VI, ne vise pas à apporter des solutions techniques aux grands problèmes sociaux de l’heure, mais à rappeler les principes indispensables au vrai développement de l’Homme. Benoît XVI a alors cité: « l’attention à la vie de l’homme; le respect du droit à la liberté religieuse; le rejet d’une vision prométhéenne de l’être humain », dénonçant encore une fois le « drame de la faim » dont souffre « une partie considérable de l’humanité » . « L’économie, a insisté Benoît XVI, a besoin de l’éthique pour fonctionner correctement, souhaitant que cette encyclique puisse aider « l’humanité à se sentir une seule famille engagée à réaliser un monde de justice et de paix ».

Pour finir, le pape a évoqué la présence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du G8, dans les Abruzzes, invitant les pèlerins à prier pour eux.

Benoît XVI: « Je vous invite à prier pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G8 qui se rencontrent ces jours-ci à l’Aquila. Que des décisions et des orientations utiles au vrai progrès de tous les peuples, en particulier les plus pauvres, puissent jaillir de cet important sommet mondial »

http://la-boutique-des-chretiens.com/

Publié dans ENCYCLIQUE DU PAPE | Commentaires fermés

 

UNION DES EVANGELISTES INTE... |
bornagain |
وَلْ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EL CORAN WA EL SUNNA
| alliancewicca
| bienvrnue dans mon blog