Ce week-end, partout en France, des prêtres seront ordonnés

Posté par religieux le 29 juin 2009

En 2009, quatre-vingt dix nouveaux prêtres diocésains seulement seront ordonnés en France…

Il faut mettre un bémol par rapport à ce chiffre, car toutes les ordinations ne se passent au même moment en France, même si la majorité a lieu durant le mois de juin. Au final, entre 90 et 100 nouveaux prêtres diocésains devraient être ordonnés en 2009. On ne peut pas vraiment dire que ce chiffre est bas puisque c’est, à peu près, le nombre d’ordinations que nous connaissons  ces dernières années. Depuis quinze ans, nous oscillons entre 90 et 120 ordinations.

Cette tendance va-t-elle se confirmer dans les années qui viennent ?
Il est toujours difficile de répondre à cette question car elle est liée à la liberté des candidats au sacerdoce. Tant qu’un jeune n’a pas émis le désir d’être ordonné diacre puis prêtre, on peut difficilement faire des projections.
Néanmoins, on constate – aujourd’hui un peu plus qu’hier – que les candidats rentrent plus tard au séminaire, que leur choix a été plus mûrement réfléchi. Donc, nous voyons moins de départs en cours de formation, même si cela arrive.
Il y a actuellement 750 hommes en formation dans les séminaires français. Sept cent cinquante divisé par sept années d’études, cela fait toujours à peu près une centaine d’ordinations par an pour les prochaines années.

Comment abordez-vous le « problème » au sein du Service national des vocations ? Quelles solutions ?
Nous ne sommes pas alarmés par ces chiffres. Au contraire, au sein de notre service, nous essayons de positiver et de rappeler que, chaque année, cent cinquante personnes rentrent en formation dans un séminaire avec le désir de devenir prêtre. Ce n’est pas rien. De même, dans les communautés apostoliques et contemplatives : des jeunes s’engagent également.
C’est vrai que nous sommes conduits à faire le deuil d’une époque. Certains disent que le concile Vatican II a vidé les séminaires en France. Pourtant, si l’on regarde les chiffres, dès les années 1950, le nombre des ordinations a connu un gros creux et dans bon nombre de diocèses on est passé de cinquante à trente ordinations par an. Plus tôt, il y avait déjà eu des ruptures après la Révolution française, après la loi de séparation de l’Élise et de l’État, en 1905.

Formation, cercle familial ou autre, qu’est-ce  qui peut aider un jeune homme à répondre à cet appel ?
La courbe des vocations suit les chiffres de la pratique dominicale. Sauf exception, un jeune homme qui envisage de devenir prêtre ne tombe pas du ciel. On le constate dans le cadre de nos enquêtes sociologiques, il a souvent granditdans une famille chrétienne, a connu une communauté vivante, a pratiqué le scoutisme…
Un jeune ne peut s’engager dans une vie donnée comme celle d’un prêtre, laissant derrière lui des projets de famille, souvent une carrière professionnelle attractive, seulement si on lui propose derrrière une aventure formidable.
Avec le Service national des vocations, nous nous battons pour faire passer que nous ne sommes pas les « derniers des Mohicans », conviction que certains humoristes ont parfaitement réussi à sous-entendre. Je pense aux fameux Deschiens quand ils disent dans l’un de leur sketch que le prêtre sera bientôt moins bien défendu que l’ours des Pyrénées ou encore à cette vidéo-canular qui montre un prêtre obligé de piloter une voiture de rallye pour desservir les 659 communes de son département !
Les vidéos proposées par le diocèse de Paris, celles de la Prêtres Academy, ont été réalisées pour donner une autre image au grand public.

Le rôle de notre service est d’aider les diocèses à avoir une communication positive sur les vocations. C’est un peu un comble d’avoir à accoler l’adjectif « positif  »à une communication. Aucune entreprise ne communique de façon négative ! Plutôt que de dire : « C’est terrible, nous n’avons qu’une ordination cette année », nous essayons de corriger en disant : « nous avons eu la joie d’accueillir un nouveau prêtre dans le presbyterium cette année ».

Dans ce sens, nous proposons une formation, en lien avec KTO, en direction des prêtres, religieux, religieuses et séminaristes pour leur apprendre cette communication. Ainsi, dès l’automne prochain, une douzaine de personnes seront formées et pourront potentiellement être appelées à risquer une parole devant les médias. Car la vocation passionne les gens.

La baisse est plus marquée chez les prêtres diocésains que chez lceux qui s’engagent au sein d’un ordre ou d’une congrégation. Comment l’expliquez-vous ?
C’est sans doute difficile d’être prêtre diocésain aujourd’hui. Je crois que quelques cinquante sept jeunes français se forment au sein de la communauté de l’Emmanuel en vue du sacerdoce. Même si les prêtres de l’Emmanuel sont incardinés à un diocèse, ils font le choix d’une communauté parce qu’ils ont, je pense, le désir d’une vie fraternelle, d’un compagnonnage avec d’autres. Certains jeunes craignent dans notre pays, qui reste rural, de se retrouver isolé. Les communautés de type « communautés nouvelles »peuvent attirer parce que les jeunes savent qu’ils vivront dans le cadre d’une fraternité de deux-trois prêtres, appelés à une même tâche.
Mais l’église diocésaine propose également cela, même si c’est moins facile, puisque les évêques ont tendance à envoyer leurs prêtres là où ils en ont besoin. Moi-même, par exemple, je vis à Besançon avec trois autres confrères, âgés de 35 à 47 ans.

Le prêtre diocésain souffre donc d’un vrai déficit d’image ?
Je le pense. Encore une fois, c’est pour cela que dans mon diocèse, nous sommes en train de réaliser une série de vidéos sur le thème de la vocations. Il faut que nous communiquions pour que les jeunes voient et comprennent que l’Église n’est pas un bateau en cale sèche, que l’annonce de l’Évangile, tout comme la vie de prêtre, reste passionnante en 2009.

http://la-boutique-des-chretiens.com/

Publié dans PRETRE | Commentaires fermés

 

UNION DES EVANGELISTES INTE... |
bornagain |
وَلْ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EL CORAN WA EL SUNNA
| alliancewicca
| bienvrnue dans mon blog