Saint Laurent

Posté par religieux le 21 septembre 2009

Quelle répartie Laurent, mourant attaché à un lit de fer sur des charbons ardents, semblable à un gril, lance-t-il à l’un de ses bourreaux : « C’est rôti, retourne et mange ! » ; il fait peut-être allusion à l’accusation d’anthropophagie portée contre les chrétiens. Car Laurent est au Christ et diacre de l’Église de Rome au service du pape Sixte II : il est chargé de tenir une place particulière dans la liturgie, d’administrer les biens de l’Église, et de distribuer des secours aux pauvres.

Or, à cette époque, en 258, Valérien ordonne l’exécution des évêques et des diacres, et la saisie des biens des laïcs. L’empereur fait aussi mettre sous séquestre les cimetières et les lieux de culte, afin d’empêcher les réunions des chrétiens.

Alors, trois jours plus tard, voyant son évêque mené au supplice, Laurent pleure de ne pouvoir le suivre. Et Sixte II lui promet : « Cesse de répandre d’amers pleurs à cause de mon départ ; je te précède ; à ton tour, tu me suivras dans trois jours ».

Intendant intègre et serviteur courageux, Laurent part alors trouver tous les chrétiens indigents de la ville, les consolant et leur distribuant de quoi vivre, mettant ainsi « en sûreté » les biens de l’Église que sont les pauvres. Et lorsque trois jours plus tard, le diacre est sommé par les autorités de livrer le trésor de l’Église, il rassemble les aveugles, les boiteux, les misérables, et les emmène à l’empereur : « Voici les richesses de l’Église, le vrai trésor dans lequel est le Christ, dans lequel est la foi ».

Aussi, pour ne s’être point soumis à la volonté impériale, le diacre est brûlé.

Très rapidement, l’Église de Rome le vénère, car « elle est devenue aussi célèbre grâce à Laurent, que Jérusalem avait été glorifiée par le diacre Étienne », résume saint Léon le Grand. Saint Laurent devient l’un des patrons de la Ville éternelle après saint Pierre et saint Paul. Plusieurs églises lui sont dédiées. Plusieurs Passions sont rédigées, bien des années après son martyre.

Il est, par excellence, le diacre fidèle au Christ et à son évêque jusqu’à la mort, et le modèle du clerc chargé de veiller sur les biens communs et la communauté.

Marie-Christine Lafon

baniere.gif

Publié dans Saint Laurent | Commentaires fermés

 

UNION DES EVANGELISTES INTE... |
bornagain |
وَلْ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EL CORAN WA EL SUNNA
| alliancewicca
| bienvrnue dans mon blog